Les avantages

De “The more, the merrier: facts and beliefs about bilingual mind” d’Antonella Sorace (University of Edimburgh)

Avantages

Être bilingue pose plusieurs questions à la société (suscite l’intérêt de la société). D’ailleurs, deux attitudes se sont formés à ce sujet. D’un côté, les personnes se sentent étonnées lorsqu’elles rencontrent quelqu’un qui est bilingue. D’autre part, certaines personnes se sentent mal à l’aise de même que la personne bilingue.

En conséquence, les parents bilingues se trouvent face à un dilemme :

 Est-ce que leur enfant doit-il être bilingue ou pas ?

Beaucoup des personnes pensent que pour un enfant, avoir deux langues, est beaucoup. Ainsi, influencé par des fausses croyances, ils choisissent  leur apprendre qu’une seule langue ; sans savoir qu’ils sont en train de les priver des avantages à long-terme.

Pour cette raison, notre mission est démasquer les faux mythes, à savoir:

  • Les enfants bilingues sont plus intelligents.

Il n’existe pas de différence entre être bilingue ou monolingue en ce qui concerne à ‘qui est plus intelligent ? ’. Des recherches faites dans les années 60’s ont suggéré que les bilingues ont un handicape cognitif. Ensuite, dans les 70’s  ils ont proposé  que les bilingues étaient plus intelligent que les monolingues.  Cependant plus récemment, les deux conclusions ont été falsifiées.

En réalités, « avoir » deux langues donne des avantages :

  • Les enfants semble avoir plus de flexibilité cognitive et contrôle d’attention (Bialystok 1991 ; 2001). De plus, certaines de ces avantages cognitives se maintient jusqu’à l’âge avancé.
  • Les enfants en plein âge d’acquisition de deux langues sont capables de passer d’une langue à l’autre sans aucun problème. Même s’ils inventent des mots ou utilisent l’accent d’une langue sur l’autre, ils sont conscients du switch qu’ils font. Par ailleurs, Petito & Dunbar 2004 ont montré que les enfants bilingues ont fait une correspondance de lettre-son bien avant que les monolingues.
  • Comme les enfants sélectionnent la langue qu’ils vont utiliser, il a été dit qu’ils ont une ‘conscience de l’autre langue’. Cette idée est souvent liée à la Théorie de l’esprit (theory of mind) terme utilisé pour décrire l’habilité de comprendre les états mentaux, les croyances, les désirs et les points de vue différents de l’autrui.
  • Les enfants bilingues sont plus lents dans leur développement cognitif.

Ce ne qu’un mythe que le cerveau peut gérer seulement une langue. La recherche en psychologie et les neurosciences indique qu’il n’y a aucune preuve que nous devrions être monolingues. Il est vrai que la parole chez les bilingues peut apparaitre un peu plus tard que les monolingues, cependant les deux (monolingues et bilingues) vont se développé de la même manière.

Les étapes que les enfants passent pendant le développement du langage sont :

babbling (Des sons  amusants qui semblent n’avoir de sens) de 6 à 12 mois et l’apparition des mots simples dès la première année. L’étape ’50-mots’ de 14 à 18 mois et après une soudaine explosion de la taille du vocabulaire. Finalement l’étape des deux mots pour énoncer de 18 à 24 mois et l’apparition des énoncées avec multi mots vers les deux ans.

Pour les enfants bilingues, ces étapes apparaissent différemment  de chez les enfants monolingues car l’enfant apprend à utiliser deux langues. Toutefois, le cerveau arrive à traiter les deux langues comme l’enfant monolingue traite une seule.

Les évidences de ceci ont été fournies par Petitto et al. (2001) où  le fait d’avoir plus d’une langue peut facilement être traité par le cerveau.

  • Les enfants bilingues parlent une langue «mixte»

Des investigations faites ont révélé que les enfants ne distinguent pas les deux langues qui coexistent. Auparavant,  il a été dit que les enfants développent un seul system unitaire où les deux langues sont fusionnées (grammaire, vocabulaire, etc). Ainsi, ceci explique pourquoi souvent ils mélangent des mots de langues différentes. Cependant, l’idée du système unitaire était désavouée. Lorsque les enfants commence à  grandir, de manière inconsciente ils comprennent qu’ils ont deux (ou plusieurs) langues. Ce changement d’une langue à l’autre est connu comme code-switching.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s